2 juillet 2012

Compte rendu de mes années lycée (amour et joie au programme, futur lycéen, lycéen, bienvenue)





Comme promis, les loulous, me voici avec la suite d'article promis.

J'ai du mal à me dire que le lycée, c'est fini. Ou alors c'est peut être parce que certaines personnes qui comptent énormément, ou qui ont pris une grande importance, seront dans la même ville que moi l'année prochaine. Et d'autres qui ont participé à un certain malaise parfois, qui m'ont déçu, ou ont "gâché" certains moments de mon année vont complètement disparaître de ma vie. Je ne sais pas si j'en suis soulagée, ou si j'ai juste du mal à réaliser.

Je ne retiens que du positif de mes trois années de lycée (je parle au passé, sans savoir si j'ai mon bac déjà, prions pour que cela ne me porte pas préjudice).

La seconde, année de l'innocence. Quand j'y pense je me dis que c'était LA meilleure année lycée. À égalité avec la term. J'aurais passé une merveilleuse année de seconde, parce que j'y ai fait la connaissance des gens qui comptent (salut je suis une kikoo) aujourd'hui à savoir : l'amoureux /meilleur ami, ma BFF, des potes qui m'ont aidé à être plus sûre de moi. Et surtout parce que la seconde, tu découvres la vie lycéenne, y'a plus personne réellement sur ton dos, tu as l'impression d'être super mature, de comprendre la vie. La seconde c'est le temps béni, le temps où tu kiffes le lycée, t'as pas d'épreuves à la fin de l'année, alors bon. Pas de stress. Le seul stress qui peut exister en seconde c'est le choix que tu vas faire pour ta première. Mais c'est relativement supportable. 
La première pour moi ça a été l'année des chamboulements. Déjà parce que j'ai été séparée de certains de mes amis de seconde, que je ne connaissais plus autant de monde. Le "groupe" que j'avais en seconde a totalement disparu en première. A part ma BFF, qui a été là, durant ses trois années, j'ai eu moins de gens à qui m'accrocher. Mais la première, ça a été le voyage en Italie, et ce qui en a découlé : l'amoureux . Et ça, c'est ce que je retiens de la première. Les épreuves de français et svt n'ont pas eu grand effet sur moi. Enfin, sur le coup si. C'était THE ÉPREUVE, mais aujourd'hui, c'est du caca de mouche (et oui, la joie de les avoir passé permet de les minimiser et de faire genre c'est trop easy tavu).
La terminale, c'est une autre paire de manche. J'ai gardé mon groupe classe de première, et au fil de l'année, un "groupe" s'est formé, et je me suis attachée à certaines personnes. Le début a été plus houleux, à cause d'histoires un peu stupides. Néanmoins, j'ai beaucoup aimé la terminale, notamment à partir de la moitié de l'année. La vraie difficulté de la term je pense que c'est le travail qu'on attend de nous. C'est peut être rien par rapport aux études pots bac, mais c'est le début de l'organisation, en gros : tu te démerdes pour réviser, tu te démerdes pour t'entraîner, t'apprends au long de l'année si tu veux, mais nous on sera pas sur ton dos pour te dire "fais ci, fais ça". C'est vraiment "la marche" de l'année de la terminale, je trouve. Ça et le rythme un peu soutenu.

J'espère que je n'ai dégouté personne, je ne pense pas avoir fait un article effrayant. Le lycée ça a tout de même été les trois meilleurs années de ma scolarité, beaucoup beaucoup plus enrichissant que le collège. Le lycée va certainement me manquer. Du moins l'ambiance. Ne plus être à côté de la BFF à chaque cours, et ne plus pouffer de rire avec elle, va être vraiment affreux. On ne sera qu'à 1h30-2h l'une de l'autre, mais ça fait quand même un fossé. 

A toi futur lycéen, lycéen, je te souhaite un maximum de réussite, une tonne de joie, et des découvertes fantastiques. 


(cette image n'a aucun rapport, mais je l'aime d'amour)

3 commentaires:

  1. C'est bizarre de se dire que c'est fini en fait, je suis en train de m'en rendre compte. En plus, la moitié des gens changent de ville pour leurs études, et même ceux avec qui on était pas spécialement proches, se dire qu'on les verra plus jamais... c'est juste bizarre. Mais bon, le meilleur est devant nous :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup tes textes pleins d'humour et de douceur, je ne te connais pas réellement mais je t'imagines à travers tes mots :) alors je te souhaites une belle réussite au bac pour pouvoir intégrer ta prépa !!! :)

    RépondreSupprimer
  3. Non j'en ai pas, il est à mon père ^^'

    Moi j'ai fais mon année de seconde... la cata... déjà j'avais pas trop d'ami... y'avais une fille qui traînait parfois avec moi mais bon, elle avait tendance à me prendre pour buche-trou en gros... Et la fille qui était avec moi en troisième et qui traînait avec moi et d'autres filles cette année là ben... elle a finit par plus me dire bonjour, on s'est pas engueulé ni rien en plus, tout c'est fait "naturellement"... mon année de première pourra pas être pire ! x)

    RépondreSupprimer